BOOSTER VOTRE RÉFÉRENCEMENT SEO GRÂCE À LA VIDÉO ?

Créer du contenu vidéo est un processus complexe et potentiellement coûteux. Il est donc très important de rentabiliser au mieux votre temps et votre investissement en mettant à profit toutes les capacités de la vidéo. Au delà de la visibilité, de l’autorité ou de la vente, saviez-vous que la vidéo peut également vous permettre d’améliorer le référencement SEO de votre site web ?

Le VSEO (Video Search Engine Optimization ) comprend l’ensemble des techniques visant à optimiser le référencement et la visibilité des vidéos, sur Youtube, mais également sur les autres plateformes de vidéos telles que Facebook, Instagram, TikTok ou encore Vimeo.

Dans cet article nous étudions les meilleures pratiques afin de bien référencer vos vidéos ou celles de vos clients afin d’assurer de leur apporter une visibilité optimale pour booster vos capacité SEO en un rien de temps. C’est parti !

Déterminer une durée appropriée 

à vos contenus

 

Si vos vidéos ne sont pas regardées jusqu’au bout par un nombre important d’internautes, Youtube va vite considérer que votre contenu n’est pas intéressant ou ne correspond pas à ce que recherchent les internautes. Cela risque de baisser la positions vos vidéos dans ses résultats de recherche. Il est donc important de produire des contenus courts et captivants l’attention des internautes.

Une bonne pratique consiste à évaluer la durée estimée de votre contenu en amont du montage.
3 facteurs essentiels sont à prendre en compte :

  • Le Type de vidéo : publicitaire, pédagogique, live …
  • La Plateforme de diffusion : site web, réseaux-sociaux ou live
  • La Quantité d’Informations à transmettre dans votre vidéo : le nombre de mots

Par exemple, vous souhaitez produire un témoignage client soit une vidéo publicitaire. Vous devez vous demander : où va t-il être diffusé ? Combien de mots mesure votre script et qu’elle va être la durée indicative de ce contenu ?

Un témoignage client devrait avoir une durée générale comprise entre 30 secondes et 120 secondes pour une diffusion sur Youtube. Sur Facebook il devrait durer maximum une minute et sur Instagram il devrait avoir une durée comprise entre 15 et 45 secondes maximum. Tout dépend de la plateforme et de votre contenu !

En général voici les durées à respecter en B2B selon le type de contenu :

Publicité : 30 à 90 secondes

Vidéo Pédagogique : 1 minute à plus de 20 minutes

Webinar ou Live : maximum 4 heures ( pour ne pas assommer vos participants !)

Vous connaissez la durée de votre future vidéo. Passons maintenant aux paramètres qui en feront une vidéo qualitatives.

La qualité de vos contenus 

est un facteur essentiel !

 

La qualité de la vidéo est également un facteur clé de son référencement sur Youtube. Il est donc important d’utiliser du matériel adéquat à la réalisation de vidéos afin d’avoir une bande sons et des images de qualité.

Voilà ce que vous devez considérer pour avoir une vidéo propre et efficace :

  1. Filmer avec une caméra professionnelle ou un smartphone de dernière génération en HD ou idéalement en 4K dans une fréquence d’image de 25 images par secondes.
  2. Utiliser impérativement un microphone de type micro-cravate ou boom pour avoir un audio de qualité. L’audio est plus important que l’image surtout dans le domaine du B2B.
  3. Tourner dans de bonnes conditions lumineuses soit avec de la lumière naturelle entre 9h du matin et 11h soit grâce à de l‘éclairage type panneau led
  4. Utiliser un logiciel de montage professionnel tels que Avid, Final Cut ou le meilleur de sa gamme, Premiere Pro et si vous le pouvez, faites appel à un professionnel !

En appliquant ces 4 conseils vous devriez être en mesure de réaliser de superbes vidéos. Enfin, afin d’avoir des vidéos de qualité, le mieux reste encore de passer par un prestataire professionnel (idéalement faites appel à www.videocontent.fr)

Les sous-titres sont vos meilleurs amis !

 

Proposer des sous-titres pour chacune de vos vidéos permet d’ouvrir votre audience à un public beaucoup plus large ne parlant pas votre langue. De plus, lorsque les sous-titres sont écrits directement dans l’outil de sous-titrage que propose par YouTube, cela lui permet de mieux comprendre le contenu de votre vidéo et de les positionner sur des recherches pertinentes. On vous en dit plus en dessous à propos des métadonnées.

Les sous-titrages permettent également aux utilisateurs qui ne peuvent pas mettre le son – au bureau, dans les transports par exemple – de comprendre le contenu de vos vidéos et ils sont nombreux ! 

L’analytics des utilisateurs Youtube montre que 41% des internautes démarrent une vidéo sans le son.

Si vous voulez capter leur attention, les sous-titres sont impératifs !

Le thumbnail (ou miniature) 

pour déclencher un clic

 

Une vignette bien travaillée et incitative attire le regard des internautes et va les pousser à cliquer sur votre vidéo afin de la regarder. Il est donc primordial de prendre le temps de bien les travailler.

Voici une courte liste des bonnes pratiques pour la réalisation de vos vignettes :

Le format a privilégié pour vos vignettes 1280 x 720 pixels

Format recommandé : 16:9
Taille maximale du fichier : 2 MB
Types de fichier acceptés : JPG, GIF, BMP ou PNG
Gardez une cohérence graphique entre vos miniatures
Privilégiez les couleurs vives pour capter l’attention en un coup d’oeil

Mauvais Exemple

Bon Exemple

 

Les métadonnées : 

la clé d’un bon référencement

 

YouTube n’est pas encore capable de comprendre entièrement le contenu de vos vidéos, il se sert néanmoins des métadonnées présente sur la page de celle-ci pour interpréter son contenu et la positionner dans ses résultats de recherches.

Les métadonnées d’une vidéo comprennent son titre et sa description ainsi que
ses tags
, il est donc primordial d’y placer des mots-clés pertinents et
correspondant aux recherches de votre cible.

 

Titre & Description

Intégration de Tags & Mots Clés

Pour assurer une bonne gestion de vos métadonnées il est préférable d’utiliser la méthode « FAIR » :

  • Faciles à trouver (Findable ) – correctement décrites
  • Accessibles (Accessible) – idéalement ouvertes
  • Interopérables (Interoperable) – utliisation d’un langage formel
  • Réutilisables (Reusable) – utilisant des métadonnées normalisées

Vous n’avez rien compris ? Nous aussi au premier abord tout cela nous semblait flou.

Je vous facilite la vie en vous expliquant la méthode point par point :

Findable = Vos métadonnées doivent être facile à trouver. L’objectif est de faciliter la
découverte des données en les renseignant systématiquement dans les formulaires
dédiés selon vos contenus. Il est important d’étudier selon votre domaine
d’activité les mots clés les plus pertinents qui correspondent à votre
contenu : exactement comme pour le référencement de site web.

Accessible = Cela consiste à stocker durablement vos données et à faciliter leur accès. Vos
métadonnées doivent être indexées sur chacun des contenus présents sur vote
site ou vos réseaux sociaux de façon à faciliter leur indexation par Google Search
Console. L’essentiel est de bien indiquer les métadonnées selon leur
catégorie : titre, tags, description.

Interopérable = Le terme le plus complexe et le moins important : vos métadonnées doivent
être interprétées dans un seul et même langage informatique. Je vous rassure,
par défaut elles sont en HTML et cela nécessite aucune action de votre part.

Reusable = Il s’agit d’optimiser vos données afin qu’elles soient réutilisables par des tiers. Vos
métadonnées doivent clairement indiquer leur provenance et leurs conditions de
réutilisation pour être en accord avec les conditions des plateformes sur
lesquels vous les utiliser. Prenons l’exemple d’une vidéo postée sur YouTube.
Pour garantir une bonne indexation, vous devez renseigner lors de sa mise en ligne
le lieu de tournage, la date, les tags correspondants au contenu de votre vidéo
et ses droits d’utilisation et de reproduction. Cette pratique garantie la
bonne diffusion de votre contenu tout en étant en accord avec les conditions
des supports que vous utilisez.

———————————————————————————————————————————–

Si vous souhaitez vous faire accompagner dans la réalisation et la mise en place de bonnes pratiques afin d’apporter le maximum de visibilité à vos vidéos professionnelles, contactez nous dès aujourd’hui. 

Notre agence VideoContent est spécialisée dans la réalisation de vidéos B2B et maîtrise toutes les bonnes pratiques du référencement VSEO.

Créer du contenu vidéo est un processus complexe et potentiellement coûteux. Il est donc très important de rentabiliser au mieux votre temps et votre investissement en mettant à profit toutes les capacités de la vidéo. Au delà de la visibilité, de l’autorité ou de la vente, saviez-vous que la vidéo peut également vous permettre d’améliorer le référencement SEO de votre site web ?

Le VSEO (Video Search Engine Optimization ) comprend l’ensemble des techniques visant à optimiser le référencement et la visibilité des vidéos, sur Youtube, mais également sur les autres plateformes de vidéos telles que Facebook, Instagram, TikTok ou encore Vimeo.

Dans cet article nous étudions les meilleures pratiques afin de bien référencer vos vidéos ou celles de vos clients afin d’assurer de leur apporter une visibilité optimale pour booster vos capacité SEO en un rien de temps. C’est parti !

Déterminer une durée appropriée 

à vos contenus

 

Si vos vidéos ne sont pas regardées jusqu’au bout par un nombre important d’internautes, Youtube va vite considérer que votre contenu n’est pas intéressant ou ne correspond pas à ce que recherchent les internautes. Cela risque de baisser la positions vos vidéos dans ses résultats de recherche. Il est donc important de produire des contenus courts et captivants l’attention des internautes.

Une bonne pratique consiste à évaluer la durée estimée de votre contenu en amont du montage.
3 facteurs essentiels sont à prendre en compte :

  • Le Type de vidéo : publicitaire, pédagogique, live …
  • La Plateforme de diffusion : site web, réseaux-sociaux ou live
  • La Quantité d’Informations à transmettre dans votre vidéo : le nombre de mots

Par exemple, vous souhaitez produire un témoignage client soit une vidéo publicitaire. Vous devez vous demander : où va t-il être diffusé ? Combien de mots mesure votre script et qu’elle va être la durée indicative de ce contenu ?

Un témoignage client devrait avoir une durée générale comprise entre 30 secondes et 120 secondes pour une diffusion sur Youtube. Sur Facebook il devrait durer maximum une minute et sur Instagram il devrait avoir une durée comprise entre 15 et 45 secondes maximum. Tout dépend de la plateforme et de votre contenu !

En général voici les durées à respecter en B2B selon le type de contenu :

Publicité : 30 à 90 secondes

Vidéo Pédagogique : 1 minute à plus de 20 minutes

Webinar ou Live : maximum 4 heures ( pour ne pas assommer vos participants !)

Vous connaissez la durée de votre future vidéo. Passons maintenant aux paramètres qui en feront une vidéo qualitatives.

La qualité de vos contenus 

est un facteur essentiel !

 

La qualité de la vidéo est également un facteur clé de son référencement sur Youtube. Il est donc important d’utiliser du matériel adéquat à la réalisation de vidéos afin d’avoir une bande sons et des images de qualité.

Voilà ce que vous devez considérer pour avoir une vidéo propre et efficace :

  1. Filmer avec une caméra professionnelle ou un smartphone de dernière génération en HD ou idéalement en 4K dans une fréquence d’image de 25 images par secondes.
  2. Utiliser impérativement un microphone de type micro-cravate ou boom pour avoir un audio de qualité. L’audio est plus important que l’image surtout dans le domaine du B2B.
  3. Tourner dans de bonnes conditions lumineuses soit avec de la lumière naturelle entre 9h du matin et 11h soit grâce à de l‘éclairage type panneau led
  4. Utiliser un logiciel de montage professionnel tels que Avid, Final Cut ou le meilleur de sa gamme, Premiere Pro et si vous le pouvez, faites appel à un professionnel !

En appliquant ces 4 conseils vous devriez être en mesure de réaliser de superbes vidéos. Enfin, afin d’avoir des vidéos de qualité, le mieux reste encore de passer par un prestataire professionnel (idéalement faites appel à www.videocontent.fr)

Les sous-titres sont vos meilleurs amis !

 

Proposer des sous-titres pour chacune de vos vidéos permet d’ouvrir votre audience à un public beaucoup plus large ne parlant pas votre langue. De plus, lorsque les sous-titres sont écrits directement dans l’outil de sous-titrage que propose par YouTube, cela lui permet de mieux comprendre le contenu de votre vidéo et de les positionner sur des recherches pertinentes. On vous en dit plus en dessous à propos des métadonnées.

Les sous-titrages permettent également aux utilisateurs qui ne peuvent pas mettre le son – au bureau, dans les transports par exemple – de comprendre le contenu de vos vidéos et ils sont nombreux ! 

L’analytics des utilisateurs Youtube montre que 41% des internautes démarrent une vidéo sans le son.

Si vous voulez capter leur attention, les sous-titres sont impératifs !

Le thumbnail (ou miniature) 

pour déclencher un clic

 

Une vignette bien travaillée et incitative attire le regard des internautes et va les pousser à cliquer sur votre vidéo afin de la regarder. Il est donc primordial de prendre le temps de bien les travailler.

Voici une courte liste des bonnes pratiques pour la réalisation de vos vignettes :

Le format a privilégié pour vos vignettes 1280 x 720 pixels

Format recommandé : 16:9
Taille maximale du fichier : 2 MB
Types de fichier acceptés : JPG, GIF, BMP ou PNG
Gardez une cohérence graphique entre vos miniatures
Privilégiez les couleurs vives pour capter l’attention en un coup d’oeil

Mauvais Exemple

Bon Exemple

 

Les métadonnées : 

la clé d’un bon référencement

 

YouTube n’est pas encore capable de comprendre entièrement le contenu de vos vidéos, il se sert néanmoins des métadonnées présente sur la page de celle-ci pour interpréter son contenu et la positionner dans ses résultats de recherches.

Les métadonnées d’une vidéo comprennent son titre et sa description ainsi que
ses tags
, il est donc primordial d’y placer des mots-clés pertinents et
correspondant aux recherches de votre cible.

 

Titre & Description

Intégration de Tags & Mots Clés

Pour assurer une bonne gestion de vos métadonnées il est préférable d’utiliser la méthode « FAIR » :

  • Faciles à trouver (Findable ) – correctement décrites
  • Accessibles (Accessible) – idéalement ouvertes
  • Interopérables (Interoperable) – utliisation d’un langage formel
  • Réutilisables (Reusable) – utilisant des métadonnées normalisées

Vous n’avez rien compris ? Nous aussi au premier abord tout cela nous semblait flou.

Je vous facilite la vie en vous expliquant la méthode point par point :

Findable = Vos métadonnées doivent être facile à trouver. L’objectif est de faciliter la
découverte des données en les renseignant systématiquement dans les formulaires
dédiés selon vos contenus. Il est important d’étudier selon votre domaine
d’activité les mots clés les plus pertinents qui correspondent à votre
contenu : exactement comme pour le référencement de site web.

Accessible = Cela consiste à stocker durablement vos données et à faciliter leur accès. Vos
métadonnées doivent être indexées sur chacun des contenus présents sur vote
site ou vos réseaux sociaux de façon à faciliter leur indexation par Google Search
Console. L’essentiel est de bien indiquer les métadonnées selon leur
catégorie : titre, tags, description.

Interopérable = Le terme le plus complexe et le moins important : vos métadonnées doivent
être interprétées dans un seul et même langage informatique. Je vous rassure,
par défaut elles sont en HTML et cela nécessite aucune action de votre part.

Reusable = Il s’agit d’optimiser vos données afin qu’elles soient réutilisables par des tiers. Vos
métadonnées doivent clairement indiquer leur provenance et leurs conditions de
réutilisation pour être en accord avec les conditions des plateformes sur
lesquels vous les utiliser. Prenons l’exemple d’une vidéo postée sur YouTube.
Pour garantir une bonne indexation, vous devez renseigner lors de sa mise en ligne
le lieu de tournage, la date, les tags correspondants au contenu de votre vidéo
et ses droits d’utilisation et de reproduction. Cette pratique garantie la
bonne diffusion de votre contenu tout en étant en accord avec les conditions
des supports que vous utilisez.

———————————————————————————————————————————–

Si vous souhaitez vous faire accompagner dans la réalisation et la mise en place de bonnes pratiques afin d’apporter le maximum de visibilité à vos vidéos professionnelles, contactez nous dès aujourd’hui. 

Notre agence VideoContent est spécialisée dans la réalisation de vidéos B2B et maîtrise toutes les bonnes pratiques du référencement VSEO.